bio


retour à l’accueil

inscription à la newsletter

Il pourrait être né au croisement de 48°51’53.3 Nord et 2°22’4.7 Est mais il n’en est plus très sûr et, à vrai dire, il s’en fiche pas mal.

Tout comme sa musique, Yannick Platini est naturellement sans chapelle.
Ses projets précédents, aussi variés que de la chanson expérimentale, du rock garage ou des performances artistiques, l’ont promené, notamment, à Astaffort pour participer aux Rencontres organisées par l’association Voix du Sud, à l’EMB de Sannois, à Argenteuil aussi bien au Figuier Blanc que dans l’ancienne et la nouvelle Cave Dîmière, au Sax d’Achères, à La Clef de Saint-Germain-en-Laye, au Triplex de Houilles, à La Luciole d’Herblay, à l’Observatoire ou au Carreau de Cergy, au Chateau de l’Art Concret de Mouans-Sartoux ou encore dans l’auditorium de la médiathèque de Taverny comme à l’Oiseau Sablier de Tréguier ou au Moulinage de Crozes.

C’est dans cette pluralité que YP conçoit « L’AUTRE », projet musical désireux de porter des textes accrochés à la vie dans sa plus grande diversité d’humeurs,

L’AUTRE, c’est chaud et c’est glaçant, c’est rude et c’est tendre, c’est apaisant et c’est troublant, c’est triste et c’est drôle, c’est compliqué et c’est très simple, c’est dans et hors le cadre, ça tourne en boucle et ça change tout le temps, c’est binaire et c’est ternaire, ça dit oui et ça dit non, ça dit la vie, c’est la vie !

L’AUTRE, c’est de la chanson et puis c’est tout…